En ecoute

dimanche 8 octobre 2006

The Black Keys - 05/12/06 - Trabendo

Une premiere partie deja oubliee, puis le duo de l'Ohio s'est produit pendant a peine une petite heure. Le son est gras, rugueux et plombe comme d'habitude, Patrick Carney tape comme une brute sur sa batterie, Dan Auerbach s'amuse avec sa guitare. Le Trabendo est petit et chaleureux, le tout tient plutot la route. Mais franchement, une heure... de qui se moque-t-on? Il n'y a rien de plus a dire.

Lire la critique complète

mercredi 23 août 2006

TV On The Radio - Return To Cookie Mountain

Deuxieme album (2006) des New-Yorkais avant-gardistes de TV On The Radio. Ils melangent toujours une quantite astronomique de genre (jazz, rock, pseudo rock'n'roll, trip-hop, etc), parviennent quasiment a remplir le spectre sonore et font preuve d'une spectaculaire inventivite dans la construction de leurs chansons.Un disque cubiste? 9.2/10

Lire la critique complète

samedi 8 juillet 2006

The National - Alligator

Troisieme album (2005) d'un groupe d'indie rock americain (on sort enfin du carcan canadien) emmene par un chanteur desabuse a la voix caverneuse. Les chansons sont excellentes -ce sont des dieux de la melodie- et alternent sur fond de guitare carillonnante calmes ballades et variantes indefinissables de rock, pour livrer au final un disque mutant des plus efficaces. 8.7/10

Lire la critique complète

lundi 19 juin 2006

The Subways - Young For Eternity

Premier album (2005) d'un trio de rock inde/punk rock originaire d'Angleterre. L'ensemble n'est pas des plus original, les chansons pas particulierement accrocheuses a quelques rares exceptions pres -qui sont prises a la concurrence- et au final on s'ennuie. 4.5/10

Lire la critique complète

The Unicorns - Who Will Cut Our Hair When We're Gone

Deuxieme album (2003) d'encore un groupe de la scene montrealaise (c'est en train de devenir une obsession) qui ecrit une pop psychedelique particulierement riche sans une seule chanson au format couplet/refrain/couplet. Depuis, le groupe s'est separe pour devenir les excellents Islands, mais la qualite etait deja au rendez-vous il y a 3 ans. 8.9/10

Lire la critique complète

jeudi 25 mai 2006

The Rakes - Capture/Release

Premier album d'un groupe britannique de rock inde, associe aux Bloc Party et autres Franz Ferdinand. S'ils n'ont pas le talent de leurs jeunes aines pour ecrire des chansons inoubliables, ils ont tout de meme un petit cote punk revendicatif en plus assez amusant mais ne parviennent malheureusement pas a se hisser veritablement au dessus de la melee. Mais tout de meme, quelle efficacite... 8/10.

Lire la critique complète

mardi 2 mai 2006

The Smiths - The Queen is Dead

Un quatrieme album (1986) emblematique du rock britannique des annees 80. Les textes parfois caustiques de Morrissey et la guitare elegante de Johnny Marr font merveille et nous offrent de superbes chansons pop aux melodies imparables. Qui a dit que les eighties n'avaient rien produit de bon? 9/10

Lire la critique complète

dimanche 30 avril 2006

Editors - The Back Room

Premier album d'un groupe britannique qui se prend pour Interpol, mais en version easy-listening. L'ensemble n'a aucune originalite et est loin d'etre un chef d'oeuvre mais est tres efficace, et pour peu qu'on aime les annees 80 (beaucoup) et la cold wave on y trouvera son compte. 7.5/10

Lire la critique complète

dimanche 23 avril 2006

The Killers - Hot Fuss

Le premier album des Killers (2004), fortement influence par les annees 80, melange allegrement rock, synthe, et melodies imparables. Malheureusement, le disque ne tient pas dans la longueur et s'effondre litteralement apres la premiere moitie. Il reste un tres efficace demi-album. 6.8/10.

Lire la critique complète

samedi 15 avril 2006

The Go! Team - Thunder, Lightning, Strike

Premier album (2004) d'une bande de britanniques complètement fous. Ca mélange générique de séries des années 70, sampling, hip-hop, rock indé, soul, funk, rappelle parfois un peu les australiens de The Avalanches, et ressemble à tout et à rien à la fois. On a instantanément un enorme sourire sur le visage, et c'est tout simplement un des meilleurs disques que j'ai écouté depuis longtemps. Absolument irrésistible. 9/10.

Lire la critique complète