En ecoute

samedi 2 septembre 2006

Hot Chip - The Warning

Deuxieme album (2006) d'un duo britannique d'electro-pop acidulee. On y distingue de la house music froide, du Postal Service (beaucoup), LCD Soundsystem (pas mal) et du tres dansant au milieu d'un gateau rose bonbon servi dans une soiree manifestement sponsorisee par Haribo. Rejouissant et inquietant a la fois, il a depuis signe (ce qui n'est pas tres etonnant) chez les dance-punks de DFA Records. 8/10

Lire la critique complète

mercredi 23 août 2006

TV On The Radio - Return To Cookie Mountain

Deuxieme album (2006) des New-Yorkais avant-gardistes de TV On The Radio. Ils melangent toujours une quantite astronomique de genre (jazz, rock, pseudo rock'n'roll, trip-hop, etc), parviennent quasiment a remplir le spectre sonore et font preuve d'une spectaculaire inventivite dans la construction de leurs chansons.Un disque cubiste? 9.2/10

Lire la critique complète

Caribou - The Milk Of Human Kindness

Troisieme et excellent album (2005) du docteur en mathematiques Dan Snaith qui melange des samples d'un peu partout avec quelques vagues instruments acoustiques (dont sa voix) pour obtenir au final un disque d'electro low-fi parfaitement organique et sans la moindre trace de froideur. 8.4/10

Lire la critique complète

lundi 3 juillet 2006

Gnarls Barkley - St Elsewhere

Premier album (2006) et premiere collaboration du rappeur americain Cee-Lo et du producteur Danger Mouse (egalement americain, plus connu pour son Grey Album) pour un resultat des plus brillants melangeant elegance soyeuse et rythmique electro/hip-hop redoutable qui parvient parfois a ressembler a du rock. Quant a Crazy, c'est la chanson de l'annee. 8/10.

Lire la critique complète

lundi 19 juin 2006

M83 - Before The Dawn Heals Us

Troisieme album (2005) des electroniciens antibois ferus de shoegazing. Pour l'occasion, on retrouve la recette des deux opus precedents - couches sonores empilees, voix delicatement murmurees par dessus - mais dans une variation beaucoup plus rock. Le resultat est assez different et simpliste mais fort agreable a ecouter. 7.8/10.

Lire la critique complète

vendredi 12 mai 2006

Four Tet - Pause

Deuxieme album (2001) du britannique Kieran Hebden a.k.a. Four Tet, chez Domino Records. Un album d'electro elegant, vivant, organique et aux influences multiples qui echappe a la froideur classique du genre et pourrait nous faire croire qu'il est realise de maniere acoustique. 8.5/10.

Lire la critique complète

jeudi 11 mai 2006

Nathan Fake - Drowning In A Sea Of love

Premier album (2006) d'un jeune DJ/producteur anglais ayant tres voire trop bien digere M83, Boards of Canada et DJ Shadow. Le resultat est un disque d'electro coloree et contemplative a la fois au son absolument sompteux qui est des plus agreables a ecouter, mais parfois assez inegal. 8/10

Lire la critique complète

samedi 15 avril 2006

The Go! Team - Thunder, Lightning, Strike

Premier album (2004) d'une bande de britanniques complètement fous. Ca mélange générique de séries des années 70, sampling, hip-hop, rock indé, soul, funk, rappelle parfois un peu les australiens de The Avalanches, et ressemble à tout et à rien à la fois. On a instantanément un enorme sourire sur le visage, et c'est tout simplement un des meilleurs disques que j'ai écouté depuis longtemps. Absolument irrésistible. 9/10.

Lire la critique complète

dimanche 9 avril 2006

The Postal Service - Give Up

Premier album (2003) d'electro-pop du Postal Service, derriere lequel se cachent Ben Gibbard (le chanteur de Death Cab for Cutie) et Jimmy Tamborello (Dntel). C'est leger, mignon et melancolique a la fois, ca rappelle un peu les annees 80 et le trip-hop, vaguement Grandaddy, parfois Broken Social Scene et meme Belle & Sebastian. En prime, les melodies sont excellentes, et il semblerait meme que ca resiste au temps. 8.5/10

Lire la critique complète

dimanche 2 avril 2006

Vitalic - OK Cowboy

Le Francais Pascal Arbez (aka Vitalic) sort son premier album chez Pias en 2005, soit pres de 4 ans apres son premier EP. C'est de l'electro comme on n'en fait plus, de la techno a l'ancienne avec des synthes, un beat lourd comme le plomb, et qui donne une envie furieuse de bouger son corps sur de la musique de tare. Le tout est d'une efficacite absolument redoutable. 8.5/10

Lire la critique complète