Une amie m'ayant parle de Panic At the Disco (ou plutot demande si j'avais ecoute l'album, elle ne connaissait que le single), je me le suis procure. Le resultat est pour le moins ennuyeux, et ce n'est pas faute d'avoir essaye : meme en etant incroyablement genereux, et en considerant que des chansons comme London Beckoned Songs About Money Written By Machines malgre son vocoder ridicule, Time To Dance et sa synth-pop cheap dans le plus pur style The Bravery ou The Killers, la ska-esque But It's Better If You Do, I Write Sins Not Tragedies et son intro pompee aux Servants croises avec du R'n'B ou encore There's a Good Reason These Tables Are Numbered Honey You Just Haven't Thought About It Yet sont presques efficaces, il n'y a a rien. Juste un vide sideral.

Le plus etonnant est qu'ils arrivent presque a nous leurrer : quelques pistes commencent par quelque chose qui pourrait etre interessant, au bout d'une vingtaine de seconde on retombe malheureusement dans le rock FM le plus classique mais l'efficacite des Killers et autres We Are Scientists en moins, et on s'ennuie sec. Pour enfoncer le clou, on ne peut s'empecher de se dire que les memes chansons ont deja ete ecrites - mieux evidemment- par la concurrence, et on fait au final le tour du disque a la vitesse de l'eclair.

Conclusion: C'est rate. Clone suivant.