Cela faisait un certain temps que je n'avais pas reecoute Those Who Tell..., a savoir pas depuis que j'avais chronique le superbissime (neologisme ose, il est vrai) The Earth Is Not A Cold Dead Place. Those Who Tell... precede The Earth..., et presente nombre de points communs avec ce dernier : quasi-absence de crescendos faciles a la Godspeed You! Black Emperor, montees et descentes regulieres, musique organique, vivante, bercante (aaah... Yasmin The Light), chorale de guitare (ils peuvent etre jusqu'a trois a jouer en meme temps). La magnifique With Tired Eyes, Tired Minds, Tired Souls, We Slept qui clot l'album ressemble d'ailleurs presque a un brouillon de The Earth..., tout comme la quasi totalite de la piste precedente, A Poor Man's Memory. Bienvenue sur le frele esquif d'EITS qui nous berce sur des vagues noires.

A cote de ceci, et en complet contraste, on trouve des explosions sonores -c'est le cas de le dire- qui dechirent les tympans, binaires : un instant on monte le volume parce que l'on entend rien, celui d'apres nos tympans saignent (la fin de la premiere minute de Greet Death surprend lorsqu'on ne s'y attend pas). La superbe Have You Passed Through This Night en est sans doute le meilleur exemple : elle demarre sur trois minutes de voix etouffees entremelees de guitares avant de basculer sur deux minutes de violence pure puis alterner calme et violence. A ce propos, certains trouvaient le crescendo Godspeedien facile, l'explosion EITS n'en est finalement pas fondamentalement differente. C'est peut etre la le seul veritable reproche que je peux faire a ce disque par rapport a son successeur : la difficulte a creer des textures denses et complexes a ete evitee a l'aide d'un artifice brutal, qui les range -un peu mechamment, certes- dans la categorie des YAPRB (Yet Another Post Rock Band).

Conclusion : un bon disque, assez different de The Earth..., tout en contrastes, et dans lequel on discerne leur album suivant. Certains prefereront, d'autres trouveront ca moins bien. Je fais partie de la deuxieme categorie.