Apres avoir decouvert M. Rudd lors de son excellent concert a Rock En Seine (il faut imaginer un type jouer de 14 instruments, dont 5 ou 6 en simultane), je me suis rapidement procure son dernier opus, Food In The Belly, qui a beaucoup tourne chez moi ces derniers temps.

A bien des egards, celui-ci rappelle l'excellent premier album de Ben Harper, Welcome To The Cruel World : Slide guitar, chansons tout en delicatesse et en finesse, The Letter est le pendant de Like A King et My Missing de Walk Away. Cependant, notre ami Xavier explore egalement d'autres directions - ce qu'Harper n'a jamais fait de cette maniere- : Energy Song et Connie's song sont de superbes chansons country/folk, The Mother et Famine du reggae bien chaloupe, Pockets of Peace un voyage paisible au fin fond du Bush australien. La difference la plus frappante apparait toutefois sur Fortune Teller et Mana, ou une sorte de son mystique transparait : il s'agit tout simplement du didgeridoo de Rudd, qui en profite pour signer la deux chansons psychedeliques beaucoup plus dures, au son presque tribal.

J'aime bien Xavier Rudd. Oui, ce qu'il fait est tres proche de ce que fait Harper dans Welcome.... Oui, il est vraiment moins bon et puissant sur un disque qu'en live (c'est la qu'il a apparemment bati sa reputation, de festival roots en festival roots. Ses trois premiers albums sont d'ailleurs tous des lives.). Alors pourquoi autant l'apprecier? Tout simplement parce qu'il va la ou Harper aurait du aller avant de se mettre a faire n'importe quoi (c'est a dire apres Fight For Your Mind, son dernier album correct), et qu'il arrive a susciter moult emotions chez l'auditeur.

Conclusion : un album chaleureux et attachant, un artiste incroyable en concert. Je recommande.