Parler de TV On The Radio et plus particulierement de leur dernier opus, Return To Cookie Mountain, est une entreprise ardue, a peu pres aussi difficile que decrire la femme a la guitare de Braque a quelqu'un qui n'a jamais entendu parler de cubisme.

Car que faire devant le gigantesque foutoir pechu que ces New Yorkais produisent? Prenons I Was a Lover. Son piano bizarre et ses voix presque RnB qui alternent avec une guitare saturee bruitiste a la Sonic Youth au milieu de changements de rythmes incessants sont deja relativement perturbants, et caracteristiques d'un groupe assez dejante. Mais ils ne s'arretent pas la : Wolf Like Me ressemble plus a du stoner en version electro, avec son breakbeat hache menu avant de passer a Let The Devil In qui est le meilleur exemple de Gospel sous acide que je connaisse.

Non content de faire fonctionner nos meninges, ils savent egalement nous mettre de bonne humeur: je n'ai pas mentionne l'excellentissime et dansante(!) Playhouses qui donne une furieuse envie de bouger son corps, ni Tonight, ou la rencontre des Pogues et du LSD. Par dessus le marche, en plus d'une instrumentation des plus plaisantes, Tunde Adebimpe et Kip Malone savent chanter : les hymnesques A Method et Province (qui ressemble a du soft rock sur fond de guitare sature, c'est assez derangeant) sont parfaitement reussies...

Conclusion : Vraiment brillant. Pasteque sur le gateau, c'est facile d'acces.