En ecoute

samedi 8 juillet 2006

The National - Alligator

Troisieme album (2005) d'un groupe d'indie rock americain (on sort enfin du carcan canadien) emmene par un chanteur desabuse a la voix caverneuse. Les chansons sont excellentes -ce sont des dieux de la melodie- et alternent sur fond de guitare carillonnante calmes ballades et variantes indefinissables de rock, pour livrer au final un disque mutant des plus efficaces. 8.7/10

Lire la critique complète

mardi 4 juillet 2006

Orson - Bright Idea

Premier album (2006) d'un quintet de rock californien qui s'avere etre d'une platitude deconcertante. C'est vraiment demoralisant. 2/10.

Lire la critique complète

lundi 3 juillet 2006

Antony & The Johnsons - I Am A Bird Now

Deuxieme album (2005) d'un groupe New-Yorkais existant par et pour l'extraordinaire voix de son chanteur Antony Hegarty et edite sur l'excellent label Secretly Canadian. On y trouve du beau monde (Rufus Wainwright, Boy George, Devendra Banhart) mais c'est surtout le vibrato d'Antony qui prend aux tripes, et l'on voudrait que cela ne s'arrete jamais. 8.5/10

Lire la critique complète

Gnarls Barkley - St Elsewhere

Premier album (2006) et premiere collaboration du rappeur americain Cee-Lo et du producteur Danger Mouse (egalement americain, plus connu pour son Grey Album) pour un resultat des plus brillants melangeant elegance soyeuse et rythmique electro/hip-hop redoutable qui parvient parfois a ressembler a du rock. Quant a Crazy, c'est la chanson de l'annee. 8/10.

Lire la critique complète